12 février 2008

Le cycle infernal

Ca ressemble au démon du shopping, sauf qu'on ne sort pas sa CB pour concrétiser ses envies, mais son aiguille: on commence par coudre une petite pièce, et on finit par créer toute une garde-robe...
Ca avait gentiment démarré par la jolie blouse blanche terminée samedi dernier. Tellement jolie avec un jean pour le week-end, mais sans âme-soeur à laquelle l'assortir pour la semaine de boulot qui arrivait.
Qu'à cela ne tienne, me voilà partie pour faire une jupe ample noire qui tiendrait compagnie à ma blouse.
Grâce à un patron simple, l'expérience (déjà 3 jupes réalisées sur ce modèle), un mannequin et un cutter rotatif pour la découpe, j'ai pu finaliser la jupe en 24h top chrono, et ai paradé dans mon nouvel ensemble dès ce lundi.

Jupe_noire_ample__2_

C'était sans savoir que je tomberai amoureuse de la jupe, de son confort, de sa longueur qui tombe pile poil bien au-dessus de mes bottes... Alors pourquoi s'arrêter en si bon chemin, alors qu'en  rachetant un petit coupon de tissu noir, je pourrais faire le paletot assorti (modèle 17 du livre Otona) ?

Paletot__17_Otona

Comme dit Chéri-Biquet, un jour viendra où je déciderai que ça ira plus vite de faire une robe plutôt que d'aller l'acheter. Car ce jour-là, il pense que ce sera la fin des après-midis de shopping forcené à le remorquer derrière moi. Mais ne t'en fais pas Chéri-Biquet, tout le temps économisé à hanter les boutiques de fringues, on ira désormais le passer dans les magasins de chaussures...

Posté par Crystelle à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le cycle infernal

Nouveau commentaire