15 septembre 2008

Envie de douceur

Dans une vie antérieure, j'ai dû être un gros chat, du genre des angoras ou des persans qui adorent se faire papouiller et somnoler au calme dans toute leur majesté. Car mon petit péché mignon, dans cette vie ici-bas, ce sont les spas, où j'adore me faire dorlotter et m'assoupir, bercée par les massages, les parfums, et l'ambiance de gynécée.

Samedi, j'ai donc décidé d'aller me faire dorlotter au spa de l'Hôtel Scribe, situé 1 rue Scribe dans le 9e, près de l'Opéra Garnier.

J'aime beaucoup ce spa assez intimiste, ambiance très zen, très pure, qui propose des soins Lancôme et Décléor, mais aussi des prestations inédites, telles que le gommage à la poudre de perle.

J'ai essayé cette fois-ci le soin corporel Séréni-Thé, qui a la bonne idée de concilier un gommage au thé vert et un enveloppement à base de 3 thés - blanc, noir, vert. C'est doux, ça repulpe la peau, ça sent super bon, et pendant le temps de pause de l'enveloppement, on vous fait un délicieux massage des petons ou de la tête.
Et ce n'est pas tout: ces 45 minutes de nirvana sont suivies (ou précédées, comme on le souhaite) d'un "lunch" au salon de thé de l'hôtel, composé d'un thé, de mini-sandwichs ou de verrines, et d'une pâtisserie.
Bien évidemment, on est là encore dans l'infiniment délicieux: saveurs délicates, belle présentation, carte de thés pointue, petits gâteaux succulents. Le bémol: un service empressé, certes, mais très long...

Le prix du rêve: 95 euros - eh oui c'est un spa d'hôtel 4 étoiles, mais le tarif est équivalent à celui d'un soin du corps Nuxe, le teatime en moins.

Pour ceux ou celles qui préfèrent la gourmandise à la volupté: outre un salon de thé relativement abordable (très belle sélection de thés autour de 8-10 euros), il y a également le Café Lumière, pour prendre un verre en toute intimité.

Posté par Crystelle à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Envie de douceur

Nouveau commentaire