07 janvier 2009

Urte berri! (*) - un 31 décembre chez Etchegorry

Petit message pour Benoît: je sais que tu aurais bien voulu avoir une narration détaillée de mon réveillon du 24/12 organisé chez moi. Malheureusement je ne saurai soumettre à tes critiques la prose d'un dîner made by Picard. Ce post t'est donc dédicacé, cher dandy!


"Ooooooohhhh..."
"Aaaaah...."
"Gmphhhh...."
Voilà les petits cris que pousse la Parisienne exceptionnellement pas au régime (ah la bonne excuse des fêtes de fin d'année!), en s'extasiant devant les merveilles gastro-atomiques du Sud-Ouest et de la cuisine basque.

J'ai en effet eu le plaisir de célébrer le passage à la nouvelle année par un dîner en amoureux à l'Auberge Etchegorry, située au 41 rue Croulebarbe, Paris 13e.

Ca s'annonçait très bien dès la porte franchie: beau décor un peu désuet mais très cosy, ambiance feutrée mais de bon ton comme on n'avait pas envie de se faire la soirée dîner-cotillons-pouet-pouet. Et comme notre table n'était pas prête, on nous a gentiment installé à une table pour 4, avec forces politesses.

Au menu de la Saint-Sylvestre:
- Champagne et petits-fours maison
- Duo de foie gras au Jurançon et aux pommes, avec des toasts également faits maison, à tomber
- Croustade de Saint-Jacques parfumée aux morilles, légère à souhait
ET (eh oui, 2 plats!) Caille farcie braisée aux raisins - farce un poil sèche mais une chaire tendre et fondante
- Fromages basques et leur confiture de cerise - je n'ai pas trop aimé
- Estirat aux pommes (sorte de tarte aux pommes recouverte de feuilles de brick) et boule de glace à l'armagnac - là ça a été le feu d'artifices!

Etaient également inclus eau minérale, café, une 1/2 bouteille de Bordeaux, une 1/2 bouteille de Chablis par personne, et une coupe de champagne.
Bon, au début on se dit qu'on ne viendra jamais à bout du repas et de 2 bouteilles, mais les portions sont raisonnables sans être mesquines, et cuisinées sans trop de gras qui viendrait plomber l'ensemble. Résultat, on mange tout et on part repus, sans frôler l'overdose alimentaire.

Rapport qualité-prix excellent, pour 92 euros par personne, alors que bon nombre de bistrots gastronomiques et restaurants à Paris offrent un menu de la saint-sylvestre aux alentours de 150 à 200 euros.

Comme le service est très attentionné chez Etchegorry, ils nous ont offert une 2e coupe de champagne peu avant minuit, et une jolie rose à chaque dame présente.

(*) Urte Berri = bonne année - en basque

Posté par Crystelle à 20:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Urte berri! (*) - un 31 décembre chez Etchegorry

    Merci pour ta dédicace! C'était ta déco de table qui attisait ma curiosité! Ne culpabilise pour ton diner Picard du 24 décembre. J'ai également dîné Picard pour le Réveillon et c'était très bon. Les langoustes Picard que nous ont servis mes amis étaient succulentes. J'étais à mille lieues d'imaginer qu'elles venaient de chez Picard. Mes amis m'ont d'ailleurs que le site était super bien fait. Tu peux consulter plein de recettes et acheter directement.

    Je me répète mais c'est toujours un régal de lire ton blog. Qu'est ce que c'est bien écrit et drôle! J'ai adoré les passage sur l'achat des Uggs, et tes déboires avec ton Gérard Darel. T'es vraiment trop une serial shoppeuse!

    bises

    Posté par Benoît, 10 janvier 2009 à 14:07 | | Répondre
  • je viens de me relire et j'ai laissé passé des fautes, mon côté maitre Capello m'oblige à me corriger:
    - mes amis m'ont dit
    - mes passages avec un S
    voilà je me sens mieux!

    Posté par Benoit, 10 janvier 2009 à 14:10 | | Répondre
Nouveau commentaire